S'engager...

Homélie du frère Nicolas-Jean Porret,
à l'occasion des engagements, le 28 septembre 2000

 

Lumen, ce n'est pas d'abord une agence de pèlerinage : c'est une famille, c'est une rampe à laquelle on se tient pour avancer, ou une rampe de lancement pour prendre son envol dans une vie chrétienne d'adulte, que sais-je encore ? Une lumière peut-être, une fraternité sans doute… Mais si Lumen est tout cela, c'est aussi parce que Lumen se rattache à l'Ordre des prêcheurs… et parce que l'OP se rattache à saint Dominique, et en dernier ressort parce que saint Dominique se rattache au Seigneur lui-même. Le cœur ici c'est le Seigneur : c'est à son ombre que vous cherchez refuge et force pour grandir dans la foi ; mais saint Dominique et ses frères vous sont aussi une compagnie plus ou moins supportable et parfois utile… Le pape vous a récemment laissé des paroles d'encouragement revigorantes, vous confirmant dans la foi et vous invitant à structurer toute votre vie humaine chrétienne autour du grand mystère de l'eucharistie. Nous allons spécialement cette année méditer sur ces thèmes : foi et eucharistie, et revenir sur cet enseignement du Saint-Père. Mais dès à présent et ici, devant le Saint-Sacrement, dans l'adoration du corps du Christ livré pour vous, vous comprenez à quel point c'est dans la foi que vous êtes invités à remettre vos personnes en hommage spirituel à Dieu, et que c'est dans l'eucharistie que cet hommage se réalise le plus grandement. Juste avant ce texte que nous venons de lire (Romains 12, 3-21), saint Paul disait aux Romains : " Je vous exhorte […] à offrir vos personnes en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu : c'est là le culte spirituel que vous avez à rendre " (verset 1)… dans la foi et l'eucharistie ! Et saint Paul poursuit : Ne vous surestimez pas plus qu'il ne faut : il ne s'agit pas de jouer les faux-modestes, mais de trouver sa place. Saint Paul parle ici des charismes : toute vie ecclésiale est fondée sur les charismes : chez les frères dominicains comme à Lumen, et comme ailleurs. Partout où il y a des chrétiens il y a l'Église : elle y est donc à Lumen, et chacun y a sa place. Ne pas se surestimer, cela ne signifie pas qu'il faut se mésestimer : c'est trop facile de dire " je ne vaux pas grand chose…, alors vous faites sans moi "… La vie fraternelle vous apprend plutôt que personne d'entre vous n'est le ou la meilleur(e). Vous êtes ce que Dieu (et vous-mêmes) vous êtes fait ; il faut apprendre à l'accepter, à l'améliorer aussi, et surtout à l'offrir : au prochain et à Dieu. Au prochain pour l'aider et l'aimer ; à Dieu pour l'aimer… C'est pourquoi saint Paul dit : " Que votre charité soit sans feinte. " Regardez réellement les autres comme plus méritants. Rien que de savoir que les autres vivent la charte de Lumen indique déjà qu'ils sont méritants, sans compter qu'ils le font sans doute mieux que vous :-) Mais aussi, cette charité est le lien de la communion : que votre amour soit visible. Qu'il grandisse à chaque fois que vous communiez au Christ, dans la foi et dans l'eucharistie. Saint Paul n'est pas un doux rêveur. Il sait que la persécution ou le combat spirituel existent (il le sait à ses propres frais). C'est pourquoi il exhorte à la ferveur, et je lui emboîte le pas. Appelez sur vous l'Esprit de Dieu. Cherchez-le dans la prière, l'étude, les sacrements, le partage, et tous les lieux où vous pouvez vous reposer, vous fortifier, vous recréer, en lui ! Cet engagement que vous prenez maintenant, c'est l'engagement d'une bonne conscience à Dieu notre Père. Offrez-le dans la foi et l'action de grâce pour tout ce que vous avez déjà reçu.